Touchés par la situation que traverse les déplacés, les journalistes de la ville de Beni ont volé ce samedi 23 janvier à la rescousse de ces déplacés qui ont fui leurs habitations en secteur de Ruwenzori.

Les professionnels des médias ont remis des biens matériels comme vêtements hommes et femmes, farines de manioc, huile, savon, sel de cuisine, haricots et autres pour soulager tant soit peu ces personnes dépourvues de tout.

La presse déplore la situation des déplacés vivant à Beni et appelle à une mobilisation humanitaire en faveur de ces personnes.

Les bénéficiaires de cette assistance ont vivement salué ce geste des journalistes. Malyani Jonas, président occasionnel de ces déplacés indique que plus de 28 000 personnes ayant fui la guerre sont déjà identifiés.

Certains sont dans des familles d’accueil et d’autres vivent actuellement dans des églises et écoles.

Milan Kayenga/ L’INTERVIEW.CD



Source link