Au cours d’un meeting organisé ce samedi 22 août à Kinshasa, capitale congolaise, Martin Fayulu, l’un des coordonnateurs de la coalition Lamuka et président national de l’Ecidé a affirmé que l’argent disparu dans le projet de 100 jours n’est pas 66 millions de dollars.

À en croire cet ancien candidat aux élections de 2018, plus de 400 millions de dollars ont disparu dans cedit projet et les coordonnateurs ont touché 5%, soit plus de 22 millions de dollars à chacun.

“L’argent disparu dans le projet de 100 jours n’est pas 66 millions de dollars. Il s’agit de plus de 400 millions de dollars qui ont disparu. Les gens qui coordonnaient ce projet ont touché chacun 5%, ce qui équivaut à plus de 22 millions de dollars”, a t-il dit.

Par ailleurs, il a souligné que les personnes qui détournent l’argent de l’Etat doivent être punies.

Notons que Vital Kamerhe, directeur de Cabinet du Chef de l’Etat, Jammal Samih ainsi que Jeannot Muhima sont incarcérés à la prison centrale de Makala pour avoir détourné les deniers publics destinés dans la construction des maisons préfabriquées, l’un des projets des 100 jours.

J.NK/L’INTERVIEW.CD



Source link