FootRDC s’est intéressé à un des indices de développement des clubs via les réseaux sociaux. Élément incontournable dans l’essor de la marque au siècle de la technologie, cette visibilité traduit souvent l’intérêt que peuvent portent les équipementiers à un club ou attirer des potentiels sponsors. Quels sont les clubs congolais les plus suivis sur les réseaux sociaux et qu’en est-il des chiffres ?

Au cours de notre étude, les données datent du 19 juillet, nous nous sommes intéressés aux quatre grands réseaux sociaux du moment : Facebook, Instagram, Twitter et YouTube. Nous avons épluché les comptes de 16 clubs ayant pris part à la saison dernière en Vodacom Ligue 1. La tendance qui s’en dégage exprime au mieux la faible affluence que les clubs ont dans leurs projets d’expansion. Aucun club de ce top 10 n’atteint les 1 millions d’abonnés tous réseaux sociaux confondus ! Certains clubs ne publient plus depuis des mois et pire, d’autres n’ont même pas de compte. Difficile de tirer son épingle du lot et de vendre sa marque même si le club participe à l’un des meilleurs championnats d’Afrique.

Quel intérêt à être sur les réseaux sociaux pour les clubs ?

Dans sa dernière étude sur le contrat liant club et équipementier, L’Observatoire du Sport remarque que « Si la visibilité des clubs de football dans les médias est un vecteur fort dans le choix des sponsors, le développement des réseaux sociaux de ces mêmes clubs est devenu un nouveau critère de sélection et même de la valorisation de ces partenariats. Les marques ont de plus en plus besoin de communiquer leurs valeurs et leur histoire et c’est pourquoi les statistiques relatives à l’exposition potentielle sur les réseaux sociaux des marques par rapport à la fanbase totale des 300 clubs sont significatives. »

En RDC, seuls le Tout-Puissant Mazembe, l’AS VClub, DCMP, Renaissance et le Saint-Eloi Lupopo ont un compte sur les quatre RS choisi dans le cadre de cette étude. Cela représente 5 clubs sur les 16 qui ont pris part à la saison 2019-2020 de la Vodacom Ligue 1.

Top 10 des clubs Congolais les plus suivi sur les réseaux sociaux

Le marché des réseaux sociaux encore inexploré en RDC

Le Tout-Puissant Mazembe, pourtant 20e club lors du dernier classement de Result Sport des clubs avec une grande Communauté Digitale en Afrique, se tailler la part du lion au pays avec le double des tous les autres clubs du top 10 mélangés. Cette observation démontre à quel point le merchandising est à des âges de ce qui se fait ailleurs sur le contient. Comparé à d’autres géants du continent, Mazembe est encore à des années lumières des chiffres atteint par Al Alhy (12 millions d’abonnés uniquement sur Facebook), Zamalek (6 millions) ou encore le Raja Casablanca (4 millions des fans abonnés sur Facebook).

Sur la plate-forme des vidéos en ligne YouTube, seulement 10 clubs ont un compte, au moins, à leur nom. Moins de 1700 vidéos ont été mis en ligne et plusieurs de ces chaînes ne mettent pas à jour leurs contenus. Pour illustrer, la dernière vidéo de la chaîne du CS Don Bosco date de…2013 et est la seule et unique vidéo mise en ligne ! Mazembe mène la danse là aussi avec ses 1300 vidéos mises en ligne devant VClub et DMCP.

Vous trouverez tous les chiffres, notamment ceux de deux entités Linafoot, FECOFA et Vodacom Ligue 1 dans un document à télécharger sur le lien en bas. Nous espérons que cette étude permettra aux clubs de prendre en main l’énorme opportunité marchande que représente les réseaux sociaux pour attirer les potentiels sponsors mais surtout vendre leur marque au pays et ailleurs.

Étude réalisée pour Footrdc par Iragi Elisha.



Source link