Les autorités angolaises ont décidé de fermer les frontières avec la République démocratique du Congo, a-t-on appris des sources de la Direction générale de migration (DGM) à Kananga (Kasaï Central).

Le gouverneur du Kasaï Central, Martin Kabuya qui confirme cette information indique que la décision des autorités angolaises est entrée en vigueur depuis ce jeudi 19 mars 2020.

« Je confirme la fermeture des frontières par les autorités angolaises depuis hier jeudi, du Kongo Central au Lualaba en passant par le Kwango, le Kasaï et le Kasaï Central » a-t-il dit à ACTUALITE.CD.

Les sources de la DGM ont révélé que la décision des autorités angolaises est motivée par les cas de coronavirus découverts en RDC.

« Les angolais nous ont dit que leurs autorités ont décidé de fermer les frontières par crainte de la propagation du coronavirus qui sévit déjà en RDC », souligne un officier de la DGM basé à Kalambambuji (Kasaï Central).

De son côté, la FEC/Kasaï Central regrette cette décision des autorités angolaises.

« Cette décision ramène le Kasaï Central dans son enclavement d’antan au pire des moments.  Grâce à cette frontière à partir de Kalambambuji, les échanges commerciaux soulagaient la population.  Maintenant, ça va être dur », redoute-t-il.

L’Angola n’a enregistré à ce jour aucun cas de coronavirus. Le pays a pris une série des mesures pour lutter contre l’arrivée de la pandémie sur son territoire. Il a notamment décrété la suspension, à partir de 0h00 du 20 mars, de tous les vols commerciaux et privés de passagers de l’Angola vers l’extérieur et vice versa, pendant 15 jours, extensible en fonction du comportement global de la pandémie du Covid-19 ; interdit la circulation des personnes aux frontières terrestres à partir de 0h00 du 20 mars 2020, pendant 15 jours, extensible, pour une durée égale, en fonction du comportement global de la pandémie et la tenue d’événements publics tels que les cultes religieux, culturels, récréatifs, sportifs, politiques, associatifs, touristiques, privés et toute autre activité, avec plus de 200 personnes.

Sosthène Kambidi

 

 

 

 

 

Source link