Pamphile Mihayo Kazembe a répondu aux questions des journalistes ce samedi, 48 heures avant de jouer face au Niger. Le sélectionneur adjoint de la RDC s’est montré lucide sur le défi nigérien qui se dresse sur la route de ses fauves.

Le groupe de la RDC, composé de 24 personnes, séjourne à Yaoundé depuis vendredi soir. Sur place, les Léopards vont livrer leur troisième et dernier match du groupe B face au Niger. Au Stade Omnisports de Yaoundé, l’adversaire ne sera pas facile à aborder a déclaré Mihayo.

« Le match ne sera pas facile mais nous avons l’obligation d’aller chercher la qualification. Nous allons jouer cette rencontre avec beaucoup de sérénité et de sérieux. On sait bien que le Niger est une très bonne équipe pas seulement par rapport à la pré-compétition lorsque elle a affronté le Cameroun mais aussi lors de ses deux rencontres du groupe livrées contre la Libye et le Congo. » Le Niger reste sur deux matchs solides où malgré des belles performances, les Mena n’ont pas fait mieux que deux matchs nuls. Resualts qui les rend d’autant plus dangereux car en une victoire est obligatoire pour le Niger pour espérer entrevoir les quarts de finale.

Parlant de l’absence de Florent Ibenge, resté à Doula pour cause de Covid-19, Pamphile Mihayo a rappelé que le coach principal jouera le rôle principal pour constituer don système contre le Niger.
 
« Le coach Ibenge est toujours avec nous par rapport aux séances d’entrainement. Nous allons continuer à travailler ensemble jusqu’à la séance d’entraînement officielle de dimanche, avant le match et pendant la mi-temps. Et comme la fois passée, il donnera des conseils pour que nous puissions améliorer notre façon de jouer. » De quoi rassurer sur la cohésion du staff que dirige le coach de l’AS VClub.

Footrdc.com



Source link