Récemment élue à la tête de l’AS Vclub, Bestine Kazadi s’est prononcée pour la première fois depuis le 1er juillet dernier. Dans une interview accordée à Radio Okapi, celle qui dirigera les Dauphins Noirs pour les quatre prochaines années s’est livrée à cœur ouvert sur sa vision de management depuis la Belgique où elle séjourne.

Bestine Kazadi a d’abord balayé d’un revers de main les critiques exprimées depuis plusieurs jours par une partie de la Presse sportive et certains candidats malheureux lors des élections. Elle déclare notamment reprendre le flambeau en l’honneur de son père, Kazadi Tshishishi, ancien président du conseil suprême du club.

Gagner la Ligue des Champions, ambition suprême

Quant à ses ambitions, la néo présidente n’a pas exprimé de doute sur sa volonté de gagner une compétition des clubs sur le continent : la Ligue des Champions de la CAF ou la Coupe de la CAF. L’ambition est d’autant plus grande parce que le Verts et Noirs ne l’ont plus soupée depuis leur sacré de 1973, près de 40 ans.

« Vclub se doit de ramener la Coupe d’Afrique en RDC. C’est le défi majeur. Ce n’est pas ma qualité de femme qu’il faut mettre en exergue mais plutôt sportives, mon mental de gagneuse, mon esprit de compétition, la recherche de performance. C’est plutôt une question de tactique, de stratégie sportive qui doit être présente pour faire progresser Vclub. » répondait-elle à la question de savoir ses ambitions à la tête de Bana Mbongo avant d’en dévoiler plus sur son plan de bataille.

Bestine Kazadi compte notamment rendre le club autonome en générant ses propres revenus grâce à une restructuration profonde. « Vclub c’est mon ambition, celle de tracer des stratégies pour produire des revenus, conclure des partenariats avec des grands clubs, trouver des sponsors au niveau des sociétés commerciales. Je veux construire un Vclub autonome. Un club qui génère ses propres fonds et qui va fonctionner comme une société commerciale à objet sportif, comme une entreprise. Je l’ai déjà fait dans le passé et je le ferais encore.” s’est-elle montré pleine d’assurance.

Déjà les pieds sur le plancher, Bestine Kazadi compte bien s’appuyer sur le soutien de toutes les structures du club pour arriver à la réalisation de ses promesses de campagne.

Footrdc.com



Source link